L’immunité au naturel

Un article écrit pour le compte la marque naturelle et Vegan My Veggie que je vous invite fortement à découvrir pour la qualité de leurs compléments alimentaires!: https://www.myveggie.fr/notre-blog/83-renforcer-son-immunite-par-des-methodes-naturelles.html

 

L’automne a pointé le bout de son nez
Même si nous avons eu l’habitude ces dernières années d’avoir un bel été indien, on sent que le temps se rafraîchit, les jours raccourcissent et les premières feuilles commencent à tomber. Les enfants reviennent de l’école avec le nez qui coule, une toux persistante et on voit tout autour de nous des gens tousser, renifler, éternuer, se moucher… bref, les virus de l’hiver sont de retour !
Forcément, vous n’avez surement pas envie de vous retrouver aussi avec le nez rougi, les yeux larmoyants et une fatigue généralisée. Vous faites certainement attention à vous laver les mains plus régulièrement, à appliquer du gel antibactérien et à vous éloigner de toutes ces personnes malades.

Tout ceci est très bien mais peut être insuffisant.
Et si cette année vous aidiez votre corps à combattre ces petites maladies
en renforçant votre immunité par des solutions naturelles ?

L’immunité par définition est la capacité de votre corps à se défendre contre les « attaques » extérieures d’agents pathogènes comme les virus, les bactéries ou les parasites. Sans entrer dans les détails, nous avons plusieurs systèmes de défenses : les barrières naturelles comme la peau et les muqueuses qui empêchent les micro-organismes de pénétrer et les cellules immunitaires (lymphocytes, macrophages, cellules NK) qui combattent ces micro-organismes.
Comment donc stimuler les défenses de votre organisme de façon naturelle ?

L’alimentation
Comme pour chacun de mes articles, je commence par ce qui me paraît le plus simple et le plus évident. Que dois-je mettre dans mon assiette pour stimuler mon immunité ?

Tout d’abord pensez à faire le plein d’antioxydants (vitamine C, sélénium, cuivre, zinc) qui ont pour rôle de protéger les cellules de notre organisme y compris nos cellules immunitaires :
La vitamine C est certainement l’antioxydant le plus connu. Vous la trouverez par exemple dans le cassis, les agrumes (orange, citron), le persil, le kiwi, le chou-fleur, le chou rouge, le poivron rouge.
Le sélénium est un oligo-élément que l’on trouvera dans la noix du brésil (attention de ne pas en consommer plus de 3 par jour), les champignons de paris.
Le cuivre, antioxydant et agent anti-infectieux se trouvera dans les noisettes, les algues marines par exemple.
Le zinc se retrouve essentiellement dans les pois chiches, la poudre de cacao.

D’autres vitamines sont également connues pour leur action bénéfique sur l’immunité comme La vitamine D et la vitamine A qui sont dites « liposolubles » et se retrouvent donc dans les matières grasses des aliments.
Si vous suivez un régime végétarien voire végétalien, n’hésitez pas à vous complémenter avec un complexe de vitamines et minéraux pour éviter les carences !

Chouchouter votre flore intestinale
Vous devez certainement savoir maintenant que près de 80% de votre système immunitaire se situe dans votre intestin ?
Le microbiote forme une couche protectrice dans votre intestin, empêchant ainsi les micro-organismes pathogènes d’adhérer et de passer la barrière intestinale. De même, les bactéries de notre intestin produisent des substances antimicrobiennes et stimulent la production d’anticorps par les cellules immunitaires situées dans l’intestin.
On comprend donc qu’il est important de prendre soin de sa flore intestinale en « nourrissant » nos bactéries avec des aliments de type prébiotiques riches en fibres alimentaires.
Parmi ces aliments bénéfiques nous pouvons citer les topinambours, l’ail, l’oignon, les poireaux, les bananes, les algues par exemple. Attention néanmoins si vous avez des soucis digestifs de type ballonnements, douleurs abdominales, ces aliments peuvent accentuer vos symptômes.

Dans le cas où vous devez prendre des antibiotiques (qui détruisent les mauvaises mais aussi les bonnes bactéries), pensez à réintroduire des bonnes bactéries dès le début du traitement.

Consommez des boissons et aliments fermentés (Kéfir, choucroute, cornichons ou autres légumes fermentés naturellement, yogourt…) ou tournez-vous vers une complémentation en probiotiques de qualité !

Maintenir une bonne hygiène de vie
Tout ce qui peut vous fatiguer est susceptible d’affaiblir vos défenses immunitaires.
Gardez donc une alimentation saine avec beaucoup de légumes et de fruits.
Évitez d’encrasser votre organisme avec des toxines issues de la « malbouffe », d’une consommation excessive d’alcool ou de tabac.
(Ré)apprenez à gérer votre stress par des exercices respiratoires, la méditation, les huiles essentielles et plantes calmantes (et pour cela je vous renvoie à un précédent article sur la gestion du stress !). Dormez suffisamment car on sait aujourd’hui que le manque de sommeil entraîne une diminution des cellules de l’immunité.
Enfin pratiquez toujours une activité physique régulière et modérée qui permettra de stimuler les cellules immunitaires et de gérer votre stress. Je sais que l’automne et l’hiver sont moins propices à la pratique d’un sport mais c’est le moment de vous motiver et de vous y tenir jusqu’au printemps prochain !
Enfin, je terminerai comme à chaque fois par vous donner quelques indications si vous souhaitez vous tourner vers la phytothérapie pour vous aider à passer au travers des petits microbes de l’hiver.
L’échinacée (Echinacea angustifolia) est la plante la plus couramment conseillée pour ses propriétés immunostimulantes. On veillera cependant à limiter son utilisation à 6 semaines car au-delà, une réaction contraire (diminution de l’immunité) peut apparaître. Cette plante est contre-indiquée en cas de maladie auto-immune, chimiothérapie ou de traitement par corticoïdes. L’eleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) est une plante racine cousine du ginseng qui permet d’augmenter le nombre de cellules immunitaires et la résistance des maladies dues au froid. Le sureau noir (Sambucus nigra) est un stimulant naturel de l’immunité. Cette plante est contre-indiquée chez les personnes diabétiques.

N’hésitez pas à vous tourner vers un thérapeute qualifié pour vous conseiller au mieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.